IDENTITE : ECRIVEZ AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

IDENTITE : ECRIVEZ AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Les dernières infos concernant l’identité sont les suivantes : Les représentants de l’API dont le Président de la CFP –API,Philippe PAILLAT, ont été reçus le mercredi 09 juin dernier à l’ Elysée par M.Christian FREMONT, le Directeur de Cabinet de la Présidence et M.Maxime TANDONNER, Conseiller immigration, intégration et sécurité.

La rencontre a permis d’informer la Présidence des enjeux pour les photographes et la profession. L’API a pu constater que l’Elysée a écouté les arguments en faveur des photographes.

La demande de l’ API de mise à l’ordre du jour du parlement de la proposition de loi visant au retrait général et définitif des appareils encore en place, est une des solutions envisagées par les interlocuteurs rencontrés à l’Elysée.

Le travail d’explication auprès des parlementaires et des maires continue.

Nous vous invitons a envoyer un courrier au Président avant le 14 juillet, rien de plus simple et en plus c’ est sans affranchissement !

Le Président doit recevoir tous les jours des courriers

Nous comptons sur vous.

Merci à tous les photographes de le faire même si vous êtes en saison de mariage ou a priori non concernés par l’ identité.


extrait et sources : Newsletters CPF Juin 2010



Le modele de lettre


Présidence de la République
Palais de l’Elysée
55 rue Fbg St Honoré
75008 PARIS



Monsieur le Président de la République,



Permettez-moi de m’adresser à vous aujourd’hui, en ma qualité de photographe indépendant condamné à court terme par une décision du Gouvernement. Je ne suis pas le seul dans cette situation. Je tiens à vous alerter d’une situation anormale et grave dans laquelle se trouvent les professionnels de la photographie aujourd’hui en France. Ils sont plus de 8000 à être directement impactés. Ce n’est pas la crise économique qui est en cause. C’est une décision du Gouvernement.

Lors du lancement du passeport biométrique en France en juin 2009, conformément aux exigences du règlement européen concernant les éléments biométriques intégrés aux documents de voyage, 2.000 mairies ont été équipées de stations de recueil de données biométriques. Chacune de ces stations est équipée d’un appareil photo, grâce auquel les employés municipaux procèdent directement à la prise de vue du demandeur du passeport. Ce dispositif relève d’une concurrence déloyale en bonne et due forme.

Notre secteur d’activité, déjà fragilisé par le passage au numérique, a su prouver sa vitalité et son dynamisme en se diversifiant et en innovant.

Jusqu’alors, la photographie d’identité était une valeur sûre pour les industriels, ainsi qu’un produit d’appel pour les photographes. C’est pour cela que nous avons collaboré avec le Ministère de l’Intérieur dans l’application pratique des normes OACI pour les photographies d’identité. C’est également pour cela qu’à la demande du Ministère de l’Intérieur, nous avons investi plusieurs millions d’euros dans du matériel nous permettant de répondre aux nouvelles exigences de sécurité.

Malgré cela, nous avons été mis devant le fait accompli lors de la publication, le 30 avril 2008, du décret qui mentionne expressément que la prise de vue des usagers peut être réalisée gratuitement par des agents de mairies. C’est notre pain quotidien dont nous sommes privés par une décision du Gouvernement.

De nombreux élus se sont mobilisés et nous ont épaulés dans cette lutte pour notre survie et pour défendre nos métiers au quotidien. Aujourd’hui, c’est près de la moitié des 2.000 maires de villes équipées de stations biométriques qui ont décidé de ne pas utiliser l’appareil photo, afin de ne pas engager de concurrence déloyale vis à vis d’un commerçant de centre-ville, souvent un ami.

Malgré cette mobilisation, il ne s’est pas passé un jour sans que ferme un commerce de photographe depuis que le passeport biométrique est délivré en France. Très bientôt, les industries seront touchées, ce qui mettra en danger plusieurs milliers d’emplois.

Pour protéger notre travail et nos vies, nous vous demandons, Monsieur le Président de la République, de croire en notre avenir, et de supprimer définitivement ces appareils photo en mairie.


Votre Ville, le (date)



PHOTOGRAPHE
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

passeports photographes photo d'identité Sarkozy

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

© SAUVONSLESPHOTOGRAPHES.FR - API - Association pour la Promotion de l'Image  43-45 rue de Naples 75008 Paris

L'API regroupe les différentes associations professionnelles représentatives de tous les métiers de la Photographie en France

La Page  de Sauvonslesphotographes.fr sur Facebook twitter blogger sauvonslesphotographes

Accueil | Contact | Informations | Mentions Legales | Creation/Webmaster : N.Maltese

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site